La marque

talm est une gamme de soins responsable qui accompagne les femmes avant, pendant et après la grossesse avec une conviction forte : celle d’allier la sécurité et l’efficacité dans de beaux produits qui nous font du bien.

talm est une gamme de soin pour toutes les mères. Celles qui vont l’être. Celles qui le sont déjà. Celles qui essayent. Celles qui ne l’avaient pas prévu. Celles qui sont seules. Celles qui voient leur grossesse comme un accomplissement. Celles pour qui 9 mois ça semble interminable. Celles qui l’ont tellement rêvé. Celles qui n’ont jamais eu aussi peur. Celles qui ne dormiront plus jamais pareil. Celles pour qui l’accouchement n’a pas été comme dans un film. Celles qui ont l’impression qu’on ne leur avait pas tout dit. Celles qui ne se sont jamais senties aussi fortes. Celles qui supportent les maux physiques et ceux de l’esprit. Celles qui pensent que la nature est bien faite. Une marque de soin pour toutes ces mères-là. Et pour leur corps qui supporte tout ça.to all the mamas.

talm est une marque respectueuse des hommes et de la planète : tous les produits sont élaborés dans le respect de l’environnement avec un parti pris pour des ingrédients traçables et sourcés localement. talm privilégie pour ses formules et ses packagings l’utilisation de matières compostables, recyclables, biodégradables et réutilisables. talm souhaite également adresser une réflexion sur la maternité en libérant la parole des femmes et en s’affranchissant des tabous qui les entourent (grossesse, accouchement, sexualité, post-partum).

Concept

talm place la sécurité au coeur de sa démarche : les formules hypoallergéniques ont été testées cliniquement et dermatologiquement afin de démontrer leur innocuité sur les femmes enceintes et allaitantes. Au-delà d’une charte de formulation extrêmement rigoureuse et exigeante, talm sélectionne les ingrédients naturels de la plus haute qualité afin de proposer une transparence totale de ses compositions et une expérience 100% mama safe.

Les produits sont tous certifiés bio cosmos organic, sont vegan et cruelty-free et fabriqués en France. Enfin, talm est accompagné d’un comité scientifique composé notamment d’une sage-femme, d’un docteur en pharmacie, d’un kinésithérapeute spécialisée en rééducation périnéale afin d’apporter une expertise scientifique à son processus de développement.

La créatrice, Kenza

«C'est enceinte de ma première fille que j'ai eu le déclic : forcément, la grossesse amène son lot d’interrogations et d’inquiétudes liées au corps qui change. Et, j’ai trouvé extrêmement difficile d’avoir accès à des cosmétiques qui soient véritablement rassurants. Tout au long de ma grossesse, j'ai consacré beaucoup d'énergie à essayer de décrypter les compositions et listes d’ingrédients, sans jamais identifier une source fiable d'information. En parallèle, j'avais aussi très envie de me faire plaisir, d'avoir des produits qui soient jolis dans ma salle de bains et qui ne crient pas seulement vergetures en énorme sur le flacon !

C’est comme ça qu’est née talm, une envie de tout concilier : la sécurité d’abord, la performance aussi pour accompagner ce corps qui change, mais également une recherche du beau, dans le respect de l’environnement. »

Kenza a travaillé pendant plus de 10 ans dans l’industrie de la beauté, et notamment chez LVMH et Byredo. La trentenaire, parisienne et désormais maman de deux petites filles, a ainsi développé pendant deux ans aux côtés d’un laboratoire français basé dans le sud de la France, une ligne de produits répondant à ce cahier des charges extrêmement exigeant. Pour enfin donner vie à talm, une ligne de cosmétiques experte, pensée par une mère pour toutes les mères.

La marque

AUX ORIGINES DU PARFUM…

Il y a une belle ambiguïté dans le mot « primordiale », joli jeu de sons et de sens qui  distille à parts égales le mystère et des ondes de paix. 

Il y a dans cette collection de jus hyper concentrés (parfum), entorse à la règle soliflorale qui est souvent la norme dans la parfumerie de niche, comme une intemporalité en mouvement, un retour à l’essentiel, aux formes harmonieuses, un respect assumé des codes académiques ponctués parfois de quelques dissonances réalisées à l’instinct

Belles mécaniques olfactives…Mélange hardi de modernité contemporaine et de classicisme chic, les premières compositions signées Arnaud Poulain et Amélie Bourgeois (Studio Flair) sont cousues de matières nobles réveillées soudain par de drôles de molécules. Le mariage heureux de l’émotion et de la science.

Concept

Ces compositions sont smart, studieuses, casual, classiques et puis soudain, quelque chose vient joyeusement tout bousculer histoire de faire parler l’aléatoire poésie des sensations.

Ces parfums-là, plein d’aisance et de confort, ont ce don d’encenser la personnalité et finalement d’élever l’allure.

Architecturé et androgyne, radicalement minimaliste, le flacon est inspiré par le travail photographique de Bernd et Hilla Becher, couple de photographes allemands des années 50 qui immortalisent puits de mines et pompes à pétrole. Ces artistes qui ont fondé l’école de Düsseldorf s’inscrivent dans cette « esthétique de l’objectivité » dont les compositions d’Arnaud Poulain se réclament elles aussi. C’est précisément leur série de clichés sur les silos

à charbon qui a librement inspiré les contours du flacon. Ce flacon intemporel, au design sobre et soigné, est taillé à la mesure de cette parfumerie d’aujourd’hui qui a l’étoffe du vécu.

Créateur, Arnaud Poulain

Sur les traces du talentueux pionnier Serge Lutens qu’il admire tant, ce franc-tireur de la parfumerie se tient à distance raisonnable du grand barnum olfactif. Demander à Arnaud d’où lui vient ce goût du parfum, c’est s’exposer à un récit qui dure, à une biographie par le menu. Elle vient de loin. De loin en lui. Il est question de son grand-père agriculteur ; de sa passion pour l’architecture ; de la mécanique ; de son pays natal : le Pas-de-Calais.

Rarement marque de niche a pu se targuer d’être à ce point autobiographique. Il y a beaucoup d’Arnaud Poulain dans Les Eaux Primordiales ; il y a lui tout entier dans ces compositions-là. Aucune austérité dans les Eaux Primordiales. Aucune prétention non plus ni esprit de sérieux. Il faut dire que rien ne prédisposait Arnaud à composer des parfums. Collège et lycée à Arras, bac et DUT d’électrotechnique, première année de travail sur les

lignes de fabrication d’Häagen-Dazs… Et puis un jour, le déclic, l’envie de créer ses parfums, de mettre du sentiment dans le flacon. Allure de rugbyman, à trente ans Arnaud cultive un drôle de profil entre l’ingénieur et le parfumeur, à équidistance entre veines romantique et prosaïque. 

mieux, qu’il se rêve le mieux : à côté, sur les chemins de traverse. Et ses réserves de rêve semblent inépuisables…